J’ai une profonde et intime conviction : avoir des compétences techniques, quelque soit notre domaine d’activité, deviendra une nécessité. J’en suis de plus en plus persuadée depuis que je côtoie des femmes entrepreneures qui préfèrent déléguer tout ce qui est technique à des prestataires, sans s’en préoccuper car « c’est beaucoup trop compliqué ». Ce qui m’inquiète le plus, c’est quand elles affirment qu’elles ne comprennent pas ce qu’ils leur racontent et qu’elles sont incapables de comprendre les devis qu’elles reçoivent. Je ne compte plus le nombre de devis que j’ai relus car on me demandait des conseils ou le nombre de fois où j’ai dépanné une copine sur son site web car son prestataire n’était pas disponible pour une mise à jour.

Soyons clair, je ne jette pas la pierre sur les développeurs, j’en suis une et j’ai moi-même été prestataire dans un domaine spécifique (les Systèmes d’Information Géographique). Je ne cherche pas non à frustrer toutes celles qui me lisent !

Je parle juste de ma profonde et intime conviction qu’avoir de compétences techniques est un chemin vers l’indépendance (recherchée quand on devient entrepreneur !).

Puis la question s’est posée à la fin de l’année dernière : pourquoi avec toutes ces formations en ligne, avec tous ces tutoriaux disponibles sur des centaines de blogs, je continue à être sollicitée ?

J’ai rencontré beaucoup d’entrepreneures qui affirmaient avoir suivi des formations, avoir tenté de se former en ligne en vain et ne toujours pas se sentir à l’aise avec le numérique.

J’ai envie de leur dire : c’est normal ! Pourquoi ? Eh bien, parce que cela change très viteet on ne peut pas se tenir informée de tout quand ce n’est pas notre domaine d’activité ! Difficile de savoir de quoi on a vraiment besoin devant cette multitude d’informations !

Et surtout : il n’est pas simple de sortir des croyances et des préjugés qui affirment que l’informatique est surtout un métier d’homme.

Avoir des compétences techniques n’est plus un luxe quand on a une entreprise. Connaître les termes techniques dans un monde qui devient de plus en plus numérique, c’est comme apprendre la langue d’un pays dans lequel on vient d’emménager.

Depuis mars 2017, j’accompagne désormais les femmes entrepreneures dans leur transformation numérique, en les coachant et en les aidant à se former sur les outils dont elles ont besoin au quotidien.

Ce qui me tient le plus à coeur, c’est l’autonomie de mes clientes !

Si vous avez envie d’échanger sur ce sujet, vous pouvez le faire dans les commentaires, mais aussi en réservant une session gratuite de 30 minutes.

Pin It on Pinterest

Share This